Nihon, watashi wa koko ni

Lise au Japon

  • Accueil
  • > Kyoto
  • > Pélerinage à Lourdes… pardon, Kyoto (Kyoto 2/3)

1 février, 2011

Pélerinage à Lourdes… pardon, Kyoto (Kyoto 2/3)

Classé dans : Kyoto,Visites — lise @ 17:47

Tout vient à point à qui sait attendre : suite (mais non fin) de ma visite à Kyoto !

copiedeimg4680.jpg

Pour récompenser votre patience, un peu d’histoire. Kyoto (« Ville Capitale ») est l’ancienne capitale du Japon, de 794 jusqu’en 1868, quand l’Empereur Meiji la transfère à Tokyo (« Capitale de l’Est »). Cette ville a, semble-t-il, une longue tradition d’empereurs et de généraux « retirés » : aux débuts de Heian-kyo (« capitale paisible », ancien nom de Kyoto) le clan Fujiwara prend officieusement le pouvoir en mariant les filles de la famille aux jeunes empereurs et en se proclamant gérant jusqu’à la majorité de ces-derniers ; seulement, le moment venu, les Fujiwara forcent le jeune homme à abdiquer en faveur de son fils, trop jeune pour régner, et qui a donc besoin d’un gérant… Quant à l’empereur, on lui demande poliment de bien vouloir se retirer dans quelque demeure éloignée de la cours. De même, quelques siècles plus tard (au XVIè), quand le shogun (général) Ashikaga, qui gouvernait à la place d’un empereur fantoche, décida de prendre sa retraite, il se fit construire une petite cabane dans la forêt, le Kinkaku-ji.

Kinkaku-ji
Album : Kinkaku-ji

6 images
Voir l'album

Pour se rapprocher du pouvoir, beaucoup de temples se sont installés à Kyoto. Impossible de faire un pas sans tomber dessus. Pire que Lourdes ! A croire que des petits Jizos (cf ci-dessus) poussent littéralement à tous les coins de rues ! Il faut dire que la religion est toujours très vivace au Japon, bien plus qu’en France. De mon point de vue (mais ça n’engage que moi), c’est parce qu’elle est facile d’accès, moins pesante et contraignante (bien qu’il y ait de nombreux rituels pour la purification et la prière) que le christianisme et autres monothéismes… elle est plus « animiste » : on n’est pas enfermé dans une église, mais on circule dans un jardin où il est agréable de s’arrêter 2 secondes pour faire une petite prière ; il n’y a pas 1 mais des tonnes de dieux, avec chacun sa spécificité (ceux pour la réussite dans les études et pour l’amour ont beaucoup de succès auprès des jeunes). Bien plus, plusieurs religions cohabitent ensemble. Les 2 principales sont le shintoisme (originaire du Japon) et le bouddhisme (importé d’Inde). Chose inconcevable pour un monothéiste, les Japonais se servent de l’une ou l’autre religion, indifféremment, selon les occasions (Shintoisme pour la prière, bouddhisme pour le culte des morts par exemple… à moins que ça ne soit l’inverse). L’architecture des 2 types de temples est assez distincte : 

  • temple Shinto : on passe sous un Torii (portique), symbole de la séparation entre le monde terrestre et le monde divin, gardé par des Komainu (statues d’animaux, des chiens en général). Devant le bâtiment principal, ou Honden, se trouve un petit pavillon, Choyuza, avec de l’eau et des louches pour que les fidèles se purifient
  • temple bouddhiste : dans la cours se dresse une pagode, et la statue de Bouddha se trouve dans le Kondo

Amusez-vous à faire la différence dans les photos ci-dessous (attention, il y a des pièges !) 

Kyoto, capitale spirituelle
Album : Kyoto, capitale spirituelle

24 images
Voir l'album

Je vous fais grâce des photos du temple de Daitokuji, et de ses 24 confrères ! une véritable ville de temple, pour laquelle j’ai encore un peu de tri à faire. En revanche quelques photos de nuit… l’ambiance est moins zen :

Temples de nuit
Album : Temples de nuit

6 images
Voir l'album

Laisser un commentaire

 

etincelle |
Iban et Mélo en vadrouille! |
nonnadaddy2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A la découverte de CUBA
| Bouira entre le présent et ...
| Peter Pan Sur America